U et V comme… Urgence Vaine ?

A partir des 26 lettres de l’alphabet, à compter de février 2017, j’ai décidé de vous écrire mon Dictionnaire Amoureux afin de vous inviter à découvrir mon univers et mon identité d’auteure. J’évoquerai ma relation à l’écriture et à la lecture, partagerai mes doutes et mes joies, mes questions et mes convictions, vous informerai de mon actualité…

 

Dans ma profession d’assistante sociale, nous ne cessons de réfléchir à cette notion d’urgence. Parfois, pour reconnaître qu’il n’y en a pas. Souvent nous nous mettons des pressions pour des réponses qui peuvent s’inscrire dans la durée. Cependant, certaines situations nécessitent une réactivité exigeante !

Les évènements du mois le prouvent. Il y a urgence à répondre à la détresse sociale à la hauteur des désespoirs et des situations. J’espère que nous saurons nous mettre autour d’une table pour co-construire l’avenir.

Dans mon activité d’auteure, je ressens une urgence à écrire mais le contexte professionnel (et mes douleurs aux mains) ne me sont pas favorables actuellement. Alors je me raisonne, tant pis si je n’ai pas tenu mes délais. Principe de réalité ! Vivement janvier, j’espère que ce sera mieux !

Je me trouve des arguments : que vous me lisiez aujourd’hui ou demain, quelle importance ? Mes futures histoires et les personnages de demain tournent dans ma tête, je les retrouverai sans souci quand je voudrai.

Sachez que je vous prépare plusieurs surprises. Puisque j’ai changé tous mes délais !

Mon recueil de haïkus noirs « Eclats de crimes sous la lune » est prêt. Il me reste la couverture à créer. Pour l’instant, ma lune est au point, ma rivière aussi, mais ma branche de cerisier, une fois sur deux seulement, et je rate mes dessins de nénuphars (si j’avais le talent de ma mère, cela se saurait ! au secours maman ! tu me la dessines à Noël ?).

Mon recueil de haïkus blancs « Eclats de haïkus en toute saison » (titre provisoire, il ne me convient pas vraiment) a trois saisons mises en forme, il me reste l’hiver. Et la couverture !

Avec un peu de chance, mon idée est de vous les présenter en Mars, avec l’arrivée du Printemps. J’étudie actuellement les sites d’auto-édition en ligne pour les réfractaires d’Amazon qui pourront ainsi acheter mes ouvrages ailleurs.

Mon recueil de nouvelles noires « Vertiges sur les voies » est en lecture et correction. Plutôt pour Juin prochain. Tutto va bene. J’ai des débuts de commentaires très sympas, des propositions d’amélioration intéressantes. J’attends encore des retours pour améliorer mon ouvrage.

L’écriture de mon premier roman connaît un arrêt momentané. J’en ai écrit la moitié et je crois que j’écrirai la deuxième partie aux beaux jours, ou carrément cet été sur mes vacances !

En attendant, je disparaitrai une semaine, début janvier, au fin fond de la Charente-Maritime, pour retrouver une heureuse solitude, du temps précieux, et ma plume pour de nouvelles surprises !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s