Pub !

Vous avez envie de retrouver le style feuilleton de votre enfance et adolescence ? Précipitez-vous sur le site book’n series d’une cop d’écriture Laure Lapègue.

Elle met en ligne chaque semaine gratuitement un polar découpé en morceaux !

 

Ce soir, elle invitait les fans à La Causerie des Chartrons, un lieu sympathique qui sert de bons vins et de la bonne cuisine. Deux auteurs présentaient leur ouvrage.

Guy Rechnmann dont le dernier opus est dans la sélection du Prix du Polar de Cognac « A la place de l’autre » et Edmondo Pires qui a reçu le Prix 2016 du Polar auto-édité pour « Ce sera notre petit secret ».

 

Je suis admirative de leur aisance à parler de leurs personnages, de leur univers, de leur activité d’auteur… Laure a invité les auteurs présents dans la salle à pitcher leur propre livre. Exercice ô combien difficile.

Deux cops de l’Académie ont tenté l’aventure, Déborah Valrey pour son recueil de nouvelles coquines « Lisa reçoit » et Martine Saint-Clair pour son recueil de nouvelles « Vampires « .

 

Prise de court, j’ai décliné sa proposition Dans mes premiers salons et dédicaces de cette année, je ne suis pas sûre d’être à la hauteur du challenge, alors devant tout un aéropage de lecteurs fans de polars…

 

Mais promis, je me lancerai une prochaine fois !

Publicités

Citations de Septembre 2016

« Prenons nos livres et nos stylos. Ce sont nos armes les plus puissantes. Un enfant, un enseignant, un stylo et un livre peuvent changer le monde. L’éducation est la seule solution ».

Malala (Prix Nobel de la Paix)

« La véritable Université de nos jours, est une collection de livres ».

Thomas Carlyle

« Il y a deux éducations : la première que l’on reçoit au lycée, la seconde que l’on se donne à soi-même ; la première est indispensable, mais il n’y a que la seconde qui vaille ».

Emile Faguet

« J’ouvrirai une école de vie intérieure, et j’écrirai sur la porte : école d’art ».

Max Jacob

Rentrée !

J’adore septembre et ses promesses, c’est le mois de tous les possibles. Plus que janvier que je déteste. L’année nouvelle commence en automne.

J’adore les rayonnages scolaires, je m’engouffre avec joie dans les achats de fournitures ! De nouveaux carnets pour jeter des idées, des chemises toutes neuves pour ranger mes ébauches d’histoire, (ah là là c’est le temps qui me manque), des transparents pour les travaux de mes étudiants… Pour être honnête, ce rayon j’y suis toute l’année.

J’adore le retour de l’aquagym, le délassement des neurones, la bonne fatigue physique qui noie les agacements professionnels et prépare à une douce nuit. De belles bulles pour oublier un temps ce qui se passe dehors !

J’adore ressortir de l’été (indispensable solitude, à ne manquer sous aucun prétexte !), retrouver les cops d’écriture, demander où chacun en est de ses projets, réagir à de nouveaux textes.

J’adore retrouver de nouveaux groupes d’étudiants, pour leur mémoire et leur dossier de pratiques professionnelles, préparer mon bureau à l’accueil d’une nouvelle stagiaire assistante sociale.

Et la rentrée cette année, c’est préparer… la sortie de mon nouveau recueil « Ta mort viendra… et elle aura mes yeux »! J’ai finalisé la couverture. Du rouge et du noir, couleur polar. J’espère qu’elle vous plaira.

Maintenant, je vais rédiger la quatrième de couverture et m’occuper du dépôt légal. J’ai déjà le numéro ISBN. Il me tarde de le voir finalisé. Tous ces derniers préparatifs…

… j’adore.