La tête dans les nuages…

Une semaine est passée depuis ma première dédicace dans les librairies de Saint-Jean-Pied-de-Port ! Il me fallait bien ça pour m’en remettre et vous retrouver aujourd’hui.

J’ai été accueillie divinement. Quand j’ai vu la table installée, la chaise, mon guide sur le présentoir, j’ai cru rêver. C’est une drôle de sensation de passer de l’autre côté. J’y étais, après plusieurs mois d’écriture solitaire (et solidaire, à l’Académie d’Anaël Verdier). J’allais enfin rencontrer mes lecteurs, parler de mes écrits et partager d’heureux moments.

La première étape était bien de me reconnaître une légitimité d’auteur. Ce week-end me conforte dans mes désirs d’écriture. 18 personnes sont venues et ont acheté mon guide touristique. 18 ! Plusieurs ont aussi acheté mon recueil de nouvelles et vont découvrir mes ados douloureux.

Je n’en reviens toujours pas. Le plus drôle, c’est que j’avais anticipé la venue des touristes, préparé quelques dédicaces en avance et ce sont d’abord des Saint-Jeannais qui se sont présentés. Des camarades de collège, des mères de camarades de classe, des commerçants, des habitants de la ville mais aussi des alentours, informés par un superbe article dans le Sud-Ouest de la veille, et un… touriste breton !

Tous bienveillants, heureux de me revoir pour certains, de me rencontrer pour d’autres. Comme écouter est encore ce que je sais faire de mieux, j’étais ravie. Cette expérience m’a aussi permis de progresser dans la présentation de mes ouvrages.

Honnêtement, pour le guide, c’est facile ! Pour le recueil, je me sens plus maladroite, j’espère avoir su susciter le désir d’aimer mes personnages malgré leur passage à l’acte meurtrier. Cela dit, ayant travaillé en prison, j’ai des réflexes anciens.

Redescendue de mon petit nuage, je suis prête à y remonter. Le week-end prochain, je serai à Mauves-en-noir, le Festival du Polar (à côté de Nantes) où ma nouvelle « Cadavres exquis » est dans les six finalistes du Prix des Lycéens.

Le recueil est sorti, « Un trou noir, c’est troublant« , je vous invite à aller sur leur site. Vous pouvez le commander. Outre les six nouvelles retenues, ils ont demandé un texte à des auteurs de polar présents au Festival.

Je suis en excellente compagnie ! Je vais retrouver Daniele Thiery que j’ai rencontrée au Concours de Nouvelles de Bessancourt où le jury qu’elle présidait m’avait offert le 3ème Prix pour « E pericoloso sporgersi » et Elena Piacentini qui présidait celui d’Anzin-Saint-Aubin et avait retenu mon texte « Visée à haute tension » dans le recueil final. Mais aussi Sylvie Granotier, Jean-Bernard Pouy…

Je vous raconte au retour !

 

 

Publicités

2 réflexions sur “La tête dans les nuages…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s