Citation de Décembre 2015

Ecrire c’est aussi ne pas parler.

C’est se taire.

C’est hurler sans bruit.

 

Marguerite Duras

Ecrire, 1993

Publicités

Ecrire et s’engager

De par ma fonction d’assistante sociale, je suis sensible aux mouvements du monde.

Je suis une observatrice privilégiée des souffrances et impuissances de mes semblables. J’ai vu depuis plusieurs années monter le désespoir. Missionnée pour appliquer les politiques publiques en matière d’action sociale, j’ai vu grandir la peur, la colère et la haine. Lanceur d’alerte, aux premières loges, je n’ai eu de cesse, avec mes collègues, de témoigner sans relâche de l’effilochement du tissu social.

Le travail social est un engagement.

A l’écoute des douleurs et des rages, nous illustrons cet aphorisme de René Char (écrit pour les poètes) : «  »Nous sommes des passants appliqués à passer, donc à jeter le trouble, à infliger notre chaleur, à dire notre exubérance. Voilà pourquoi nous intervenons ! Voilà pourquoi nous sommes intempestifs et insolites ! »

Dimanche, j’ai connu un grand moment de solitude et de découragement. J’écrivais dans mon dernier billet que nous serons toujours plus nombreux à nous aimer qu’à nous détester. J’aimerai ne pas être démentie ! Je me demande comment renverser la tendance, redonner de l’espérance et de l’avenir, autant aux jeunes perdus de l’islam radical qu’aux électeurs des extrêmes de droite et de gauche. Comment redonner le goût de la nuance ? l’envie de connaître l’inconnu ? l’adhésion aux différences plurielles ? le désir d’ouverture et de confiance ?

La passerelle entre les deux positionnements d’auteur et d’assistante sociale n’a jamais été aussi étroite pour moi. Il s’agit de se situer délibérément du côté de l’empathie, comprendre les mouvements de l’âme, entendre la peur et la haine comme des messages de douleur et d’absence de sens, accueillir et décrypter pour espérer susciter du changement.

Ecrire pour sonder inlassablement l’énigme de la condition humaine, éveiller les possibles pour contenir les positionnements de rejet de l’autre, semer le courage et la tendresse pour ébranler les arguments de haine.

L’écriture aussi est un engagement.