Jubilatoire !

Aïe aïe aïe, je suis en retard pour notre rendez-vous du jeudi. Ce n’est pas que je manque d’idées. Mais le quotidien d’un auteur amateur est radicalement différent d’un auteur avéré ! Travail, famille, activités extra-professionnelles, sorties extra-familiales… l’écriture vient (pour l’instant, quand je serai riche, je vous le dirai) après tout le reste.

Je viens partager avec vous une expérience nouvelle : écrire… à six mains. Lors du dernier week-end de formation à l’Académie Anaël Verdier, nous avons reçu la consigne d’adapter un synopsis de nouvelle en scenario d’épisode de série, en binôme ou en trinôme. Le pitch : un groupe de policiers enquête sur les suicides pour en expliquer les raisons aux familles et aux proches. Pour notre texte, il s’agissait de la mort d’un viticulteur dépassé par la crise économique et anéanti par la maladie de son vin menaçant de lui faire perdre son appellation.

J’appréhendais cet exercice; parce que je suis une irréductible indépendante et mon univers n’est pas celui de mes camarades de jeu : Eric adore le fantastique et Martine est une fan de vampires. (Je vous invite à découvrir leur blog : costaeric.com et martinesaintclair.com). L’écriture est éminemment solitaire, je me demandais comment nous allions y arriver !

Expérience étonnante. On se serait cru revenu en cour de récréation. Jubilatoire. Et on aurait dit… et si… et si…. et si ce personnage disait… et si celui-là répondait… et si l’un faisait ça… et si l’autre… Echanges vifs de passionnés !

Chacun d’entre nous argumentait ses choix. Le résultat est que cela oblige à bien comprendre les caractérisations des personnages, à vérifier tous les éléments : leurs actions sont-elles conformes à leur personnalité, l’histoire est-elle cohérente, les indices clairs et en même temps, indirectement lisibles… du travail d’orfèvre. Puis, se mettre d’accord, oser des compromis, abandonner ses préférences, finalement choisir… bref construire un vrai collectif créateur.

Nous devons poursuivre le travail sur le week-end de mars, j’ignore absolument si notre production répondra aux attendus, mais en attendant, je me suis bien amusée.

J’ai déjà expérimenté l’animation de réunion et des actions de formation en binôme. C’est une posture que j’aime bien, à condition de préparer en amont. Il ne s’agit pas « de cohabiter » en voie parallèle, ou de se laisser « manger » par l’autre. C’est une alchimie à construire.

Plus compliqué qu’il n’y paraît.

Dans l’écriture aussi…

2 réflexions sur “Jubilatoire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s